L’appui du SIAD aux initiatives économiques et associatives au Mali

Formation Cofides Yélimané _2014mod

Le SIAD est une association basée à Montreuil, une ville multi-culturelle forte d’une population originaire des quatre coins du monde. Retour sur l’engagement du SIAD pour les initiatives économiques et associatives portées par les migrants.

Les migrants, plus en prise avec les réalités du continent africain, sont amenés à jouer un rôle de plus en plus important dans le développement de projets entrepreneuriaux et de solidarité internationale vers l’Afrique. Engagé depuis 8 ans auprès des Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations (OSIM), le SIAD souhaite renforcer son soutien aux initiatives portées par ces organisations.

carré logoDepuis 2012, le SIAD intervient dans le cadre de la coopération décentralisée entre la ville de Montreuil et le cercle de Yélimané au Mali. En partenariat avec les deux collectivités ainsi que l’Association pour le Développement du Cercle de Yélimané en France (ADCYF), l’association participe à l’organisation d’un dispositif binational d’appui à la création d’entreprises dans le cercle de Yélimané.

Entre 2012 et 2016, plus d’une centaine d’entrepreneurs ont été formés en France et au Mali, plus d’une quarantaine ont été accompagnés sur les deux territoires, et 20 entreprises sont aujourd’hui en activité au Mali dans le secteur agricole et le secteur du commerce.

Cette année, le SIAD poursuit son action de sensibilisation par la mise en place d’un cycle d’ateliers sur la création d’entreprise au Mali et étend son action d’appui aux OSIM. Le SIAD et l’ADCYF lancent un cycle de formation au montage de projet de solidarité internationale en direction des cadres associatifs de la diaspora malienne. Le cycle abordera la méthodologie du montage de projet liée à la pratique de l’outil informatique adaptée à la rédaction de projet.

Cet appui doit permettre aux cadres associatifs d’acquérir l’autonomie suffisante pour monter un projet de solidarité internationale à Yélimané, de le rédiger informatiquement et d’identifier les guichets de financement.

Les cadres associatifs sélectionnés devront être membres d’une OSIM dont le projet devra s’installer dans le cercle de Yélimané. L’objectif est de contribuer au développement économique local soit par la création d’emploi, soit par l’implantation d’activités génératrices de revenus.

L’appel à candidatures se termine le 23 septembre. Pour candidater, ou pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter :

Rosanne Tanoe (SIAD) : 09 53 19 16 03 – rosanne.tanoe@siad.asso.fr

Malaly Camara (ADCYF) : 07 53 57 10 86 – lesfrerescamara@yahoo.fr

facebooktwitter

Partager cet article


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*