Soutenir l’entreprenariat au Sahel Burkinabè avec le projet PADES

 .                                              logo africare Logo Gorom ucec logologo_SIAD_CMJN                 logo meae

Marche_de_Gorom_Gorom001

Le SIAD a lancé officiellement le 1er juillet dernier son nouveau programme au Burkina Faso : le Projet d’Appui au Développement de l’Entreprenariat dans la Sahel (PADES).Conçu et mis en œuvre par le consortium Mairie de Gorom-Gorom – UCEC Sahel – Africare BF – SIAD et financé par le Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères (MEAE) à hauteur d’environ 400 000 €, son objectif est de soutenir l’entreprenariat et la création d’emploi au nord du Burkina Faso, région particulièrement affectée par les conflits et l’instabilité.

 

Un dispositif communal d’appui à la création et au développement des micros et petites entreprises

Le PADES s’inscrit dans la continuité de l’action de la Mairie de Gorom-Gorom, partenaire historique du SIAD, en faveur de l’emploi et de l’entrepreneuriat. Ce projet vise en particulier à renforcer l’entreprenariat dans la chaîne de valeur de l’élevage. Activité économique principale de la région, l’élevage présente des opportunités d’emploi et de revenus conséquentes, à la fois dans les exploitations et les services fournis aux éleveurs. Tout projet entrepreneurial liée à cette activité sera éligible au dispositif de soutien mis en place.
Concrètement, le projet se déroulera jusque fin 2022. Il permettra l’information de plus de 1 600 jeunes de la région sur les opportunités d’entreprenariat dans le domaine pastoral. 240 porteurs de projets intégreront le dispositif et bénéficieront d’un accompagnement financier et non financier afin de développer leurs entreprises.. Ce volet sera mis en œuvre sur place en collaboration avec AfriCare, ONG burkinabée partenaire du SIAD.
L’accompagnement visera en priorité les femmes et les jeunes, avec l’objectif de leur apporter les compétences et les outils pratiques essentiels pour leurs projets entrepreneuriaux.

 

Un objectif de stabilité à long terme dans la région

Au-delà de la création d’opportunités économiques, la stabilité socio-économique dans la région est un des grands enjeux du projet. En accord avec la stratégie du gouvernement du Burkina Faso, les actions de développement économique comme le PADES participent à la stabilisation de la zone. Le nord et le centre du pays sont touchés depuis 2015 par des conflits armés qui ont déjà engendré le déplacement de plus de 500 000 personnes.

Partager cet article


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*