Comment nous mesurons l’impact de nos projets sur le terrain

Le SIAD a pour souci la durabilité de ses actions, nos programmes au Sud ne valant que si nos partenaires locaux mais surtout les agriculteurs et porteurs de projet que nous accompagnons sont en mesure d’en assurer la pérennité. Notre expérience au Burkina Faso auprès des acteurs de l’agriculture familiale témoigne de cette volonté. Notre programme mis en place dans l’Oudalan, outre le développement de nouvelles filières agricoles (l’oignon, le niébé et le sésame), a aussi pour but d’organiser et de pérenniser une commercialisation équitable des produits cultivés, assurant ainsi des revenus décents aux producteurs et productrices. La création d’une ESOP, cette structure aux fonctions commerciale et d’appui-conseil est précisément destinée à assurer la durabilité du programme par une prise en main directe par les acteurs de la filière.

Le SIAD va plus loin dans cette démarche en questionnant l’impact de son action sur le terrain et en consolidant son expertise grâce au logiciel d’Analyse des Filières Agroalimentaires (AFA) développé par notre partenaire, le CIRAD. Cet outil, utilisé par nos équipes sur le terrain, permet très concrètement de renseigner le niveau des prix, le volume des flux commerciaux et les quantités produites (en fonction des agriculteurs et des types de production) afin d’analyser les répercussions du projet sur la création d’emploi et les revenus générés par les productrices que nous soutenons, mais aussi, à une plus grande échelle, sur l’économie nationale.

L’analyse effectuée par ce logiciel permet en effet de mesurer la valeur ajoutée globale créée par la filière, la valeur ajoutée créée par chaque type d’opérations (production, achat et vente) et chaque type d’agents (productrices, commerçantes etc.),  de mesurer les revenus d’exploitation mais aussi de discuter la répartition de la valeur ajoutée créée par la filière et la distribution de ces revenus entre les différents agents, afin qu’elle soit la plus équitable possible. Le logiciel AFA nous permet donc de suivre de près les niveaux de production et les fluctuations des prix (à l’achat et à la vente) et ainsi de garantir un meilleur revenu aux acteurs de l’agriculture familiale.

Partager cet article


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*