Accompagner les entrepreneurs de Yélimané

Accompagner les entrepreneurs de Yélimané

Localisation


Cercle de Yélimané

Nombre de bénéficiaires


200 futurs entrepreneurs

Date de début


2012

Depuis 1985, la ville de Montreuil (93) entretient des relations d’amitié avec le cercle de Yélimané au Mali, en raison de la présence de nombreux migrants (plus de 6 000 en 2013), issus de cette région. Ces relations ont permis la réalisation de plusieurs programmes de jumelage et de coopération dans le domaine du développement économique, de l’éducation et la santé ou du développement des infrastructures de base.
C’est à ce titre, que  l’ADCYF, association des ressortissants du cercle de Yélimané en France, et le SIAD, participent depuis 2012 au dispositif binational d’appui à la création d’entreprises dans le cercle de Yélimané, une dynamique partenariale originale qui permet de faire vivre la coopération sur les deux territoires avec la pleine implication des migrants. Grâce à ce projet, ils peuvent s’investir concrètement dans le développement de leur région en créant des activités génératrices de revenus et durables.
En soutenant ce projet, vous permettez à :
  • 100 migrants maliens et 100 habitants du cercles d’être sensibilisés au projet et à la question du développement économique du cercle de Yélimané.
  • 20 entrepreneurs d’être formés au montage de projet et à 10 d’entre eux de bénéficier d’une bourse pour réaliser leur étude de faisabilité sur le terrain.
  • Aux porteurs de projet de trouver une solution de financement auprès des banques et institutions de micro-finance locales présentes grâce à la garantie apportée par la COFIDES

Aidez nous en faisant un don pour ce projet ou en le partageant sur les réseaux sociaux!

"Grâce au dispositif, j'ai pu passer deux mois au Mali pour construire mon dossier. J'ai déjà un local et une licence commerciale pour exercer là-bas. Avec le SIAD, je suis en train de monter mon plan d'investissement avant d'aller le présenter aux banques. Ensuite, je serai opérationnel pour travailler". Mr Traore, porteur d'un projet de photographie-vidéo à Kirané-Kaniaga.

Soutenez ce projet

Partager ce projet


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*