[Appel à dons]- Le SIAD vous présente le projet AESCO*

Post 2 AaD dimensions RS

 

 

« Le SIAD, aux côtés des autres associations de solidarité internationale, soutient les projets économiques positifs portés par les acteurs locaux, les entrepreneurs issus des migrations et les associations de ressortissants africains.

Le cœur de l’activité du SIAD est le soutien à l’entrepreneuriat vers l’Afrique, de l’expression des besoins à la réalisation de projets économiques viables. Avec la création d’incubateurs d’entreprises sociales, l’appui à l’agriculture familiale, l’accès aux énergies renouvelables, c’est par le soutien à l’activité économique que le SIAD pense le développement de l’Afrique.

Le projet AESCO* est soutenu par deux structures principales : l’association DAA et le SIAD, qui sont intervenus en partenariat sur le projet de mise en place du « Bouli de Saouga » depuis juin 2016. Ces deux structures interviennent de manière complémentaire dans l’Oudalan depuis plusieurs années : DAA a une expertise sur la mise en place d’ouvrages hydrauliques et l’appui à l’agriculture dans l’Oudalan. Le SIAD a une expertise sur l’appui aux entrepreneurs dans le domaine agricole et celui de l’élevage au Sahel et notamment sur la commercialisation et les aspects chaînes de valeurs.

Au vu des résultats positifs de cette collaboration et de la forte cohésion entre les équipes des deux structures, le partenariat avec le SIAD Burkina était naturel pour ce projet monté en collaboration.

Pour diffuser l’énergie entrepreneuriale et développer l’économie sociale et solidaire ici et en Afrique, nous avons besoin de votre soutien !

Pour le début de cet été, je vous invite à soutenir ces initiatives en faisant un don pour développer les actions du SIAD.                

Toute l’équipe du SIAD vous remercie pour votre générosité.  »    

Olivier Bossa, Président du SIAD.

En effet, l’été approche ici, la saison des pluies arrive là-bas ! Le SIAD vous présente en ce mois le projet AESCO*.

Le projet poursuit une action du SIAD qui a démarré en 2015. Ainsi, de janvier 2015 à juin 2017, le SIAD, l’association DAA et les association UFC de Gorom ont répondu à la demande des populations de Saouga, au nord du Burkina Faso, en mettant en place un « Bouli Maraîcher » dans leur village. Un bouli est une marre artificielle qui permet de récolter les eaux pluviales et de pratiquer de l’agriculture en périphérie. Ce projet d’un budget de 178 000 € inscrit au plan communal de développement de la commune de Gorom a permis à 116 femmes, organisées en coopérative, d’augmenter leurs revenus pour sécuriser durablement leur alimentation et le paiement des frais liés à la vie des ménages (scolarité, santé, habillement, …).

Aujourd’hui, nous faisons appel à votre générosité pour soutenir le projet AESCO qui s’inscrit dans la continuité du projet Bouli.

Dans cette région, les conditions climatiques sont particulièrement défavorables. Le climat est de type sahélien marqué par l’alternance d’une courte saison des pluies (moins de 3 mois) et une longue saison sèche (plus de 9 mois). Ces conditions climatiques et environnementales accentuent la baisse de fertilité des sols et celle des rendements agricoles, si bien que la culture du mil ne suffit plus à nourrir les populations.

Le présent projet pilote ambitionne donc de contribuer à la stabilité et à l’entente entre les communautés de la province de l’Oudalan (région du sahel) par le développement d’activités économiques complémentaires entre éleveurs de porc, et agriculteurs – notamment maraîchers – de l’Oudalan.

*Appui à l’entente socio-économique des communautés de l’Oudalan.

Devenez acteur du Développement de l’Afrique de Demain en soutenant le SIAD !

Pour soutenir les actions du SIAD, cliquez ici https://www.helloasso.com/associations/siad/collectes/campagne-d-appel-a-dons-ete-2018

 

facebooktwitter

Partager cet article


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*