CIMAR – Tenue de l’atelier de lancement du projet et début des formations

DSC_0716

Le 31 mars dernier, s’est tenu l’atelier de lancement sur le projet CIMAR Technopôle sur le site du projet à Njombé dans l’Ouest du pays, suivi de la première réunion du Comité Consultatif d’Orientation (CCO). Sur place étaient présents les principaux collaborateurs au projet, les membres d’Agro-PME et de la COFIDES Nord-Sud, ainsi que les représentants locaux des institutions et communautés partenaires. Le SIAD avait également fait le déplacement.

Cela a été l’occasion de célébrer officiellement le lancement du programme et d’en présenter les principaux enjeux et objectifs aux populations et autorités du département du Moungo, dont notamment, le délégué départemental du Ministère de la Jeunesse et de l’Éducation Civique (MINJEC), également présents ce jour.

Le CIMAR Technopôle est un dispositif d’insertion socio-professionnel, par la formation duale et entrepreneuriale. Financé par l’Union européenne, au travers de son programme de formation professionnelle Archipelago, le dispositif a pour objectif principal d’apporter des compétences nouvelles aux jeunes du Moungo. Il vise notamment à leur permettre d’être plus compétitif sur le marché du travail par l’emploi salarié ou l’auto-emploi à travers les métiers innovants des fonctions supports à l’agriculture, nous rappelle M. Robert Monkam, président d’AGRO-PME, également présent lors de cet atelier.

Le lancement du parcours d’accompagnement

La campagne d’appel à candidature s’est achevée avec plus de 300 candidatures, ce qui laisse la place à la mise en place du parcours de formation professionnelle.

Cet accompagnement sera réalisé en plusieurs étapes, en commençant par le lancement du programme de formation pour des jeunes retenus.

Le programme mettra à disposition quatre plateaux techniques répartis dans le département qui pourront être utilisés par les jeunes pour mettre en pratique leur formation ou produire leurs prototypes. Le MINJEC a permis d’équiper ses lieux en matériel en fournissant des kits de matériel.

DSC_0698Les participants à la cérémonie devant les kits remis par le MINJEC.

Une réponse aux questions d’employabilité des jeunes dans le Moungo.

À l’issue de ce parcours de formation, près 400 jeunes, dont 40% de femmes, auront bénéficié d’une formation par le biais du CIMAR. Près de 360 jeunes auront pu être insérés sur le marché du travail, dont 60 en tant qu’employés.

Comme l’indique le Président d’Agro-PME, “Les jeunes ne deviendront plus les problèmes dans le Moungo; mais plutôt les solutions aux problèmes rencontrés dans le département.”

Ce dispositif se veut notamment comme une réponse aux questions d’employabilité des jeunes de la région par une insertion efficace dans le monde du travail.

Partager cet article


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*